Harcèlements de la police sur les proches de Curtis

Le 5 mai 2017, Curtis, 17 ans, est mort en cherchant à éviter un contrôle de la BAC à Antony. Le jeune homme de Massy a percuté un bus au volant d’un quad, sans casque.

Alors que les forces de l’ordre ont pour consigne de ne pas poursuivre les quads et les 2 roues, la justice n’a toujours pas fait la lumière sur la responsabilité de la police dans cet accident : Curtis a-t-il, oui ou non, été pris en chasse ? Plusieurs témoins de la scène, comme le chauffeur de bus, n’ont toujours pas été entendus.
Continuer la lecture de « Harcèlements de la police sur les proches de Curtis »

Éboueurs du SIOM : Vers un 2ème mois sans salaire

Réaction de nos élu·e·s : incompétence ou mensonge ?

Mercredi 19 décembre a eu lieu un conseil communautaire de la CPS. Toutes les communes étaient représentées. Des réponses étaient attendues par les éboueurs de Villejust et des citoyens concernant la situation de lockout, c’est-à-dire de blocage forcé de leur travail par le nouveau prestataire SEPUR depuis bientôt 2 mois.
Continuer la lecture de « Éboueurs du SIOM : Vers un 2ème mois sans salaire »

Fermeture d’hôpitaux en Essonne : vers la fin du service public ?

À Paris-Saclay, un hôpital pour les démolir tous : adieu Juvisy, Orsay et Longjumeau.

En 2024, on devrait voir pousser un nouvel hôpital sur le plateau de Saclay. Pourtant, ce projet suscite de nombreuses contestations en Essonne. Et pour cause ! D’ici 5 ans, ce projet va entraîner la fermeture de 3 hôpitaux déjà existants : à Longjumeau, à Orsay, à Juvisy. Mais pour nos dirigeant⋅e⋅s dont nos élu⋅e⋅s font partie : « pas de panique ! L’offre de soins n’en sera pas affectée. » Les membres du Comité de Défense des Hôpitaux du Nord Essonne ne l’entendent pas de cette oreille et assurent que plus de 700 000 personnes seront impactées par ces fermetures.
Continuer la lecture de « Fermeture d’hôpitaux en Essonne : vers la fin du service public ? »

Des nouvelles des éboueurs du SIOM (mardi 4 décembre 2018)

La situation des éboueurs au SIOM est toujours bloquée depuis le 1er novembre : SEPUR organise le lock-out.

Depuis l’temps, les 84 salariés ont reçu leurs fiches de paie du mois de novembre. Ils déclarent qu’elles mentionnent toutes le même montant : zéro, que tchi, walou. Alors même que SEPUR soutient mordicus le contraire, jusqu’à titrer dans un communiqué que « les nouveaux salariés de SEPUR ne perdront pas un euro ».
Continuer la lecture de « Des nouvelles des éboueurs du SIOM (mardi 4 décembre 2018) »

Grosse descente au Sham’ : à Palaiseau, un bar lourdement contrôlé

Une opération policière ou politique ?

Une trentaine d’uniformes, des clients stupéfaits, des gérants déconcertés, peu d’élus informés, un maire absent, des policiers qui font des confidences et un sans-papiers maltraité…

Ce qu’on a pu glaner comme info concernant la lourde opération policière du vendredi 30 novembre au Sham’.

Musique : O’Max This-Beat

Carottes et salades sur le Plateau de Saclay

Ce jeudi 11 octobre, sur le plateau de Saclay, le gratin local et national signait la charte de la ZPNAF (Zone de Protection Naturelle, Agricole et Forestière). Les citoyen⋅ne⋅s et assos, eux… bah, z’étaient pas invité⋅e⋅s. Retour sur une matinée historique, à inscrire dans les annales des plus grosses mascarades.

Pour en savoir plus :

L’égalité, c’est pour toustes, sinon personne

La ville des Ulis enseigne l’école buissonnière

Aux Ulis, les enfants n’ont visiblement pas tous les mêmes droits. Pour information, Mme Djelabet est enceinte de plus de 7 mois. De plus, les médecins qui l’accompagnent certifient qu’au vu de ses antécédents médicaux, c’est une « grossesse à haut risque », qui demande une « vigilance extrême » et des « conditions d’accouchement particulières ».

Pour soutenir la famille Djelabet, signez la pétition : http://www.educationsansfrontieres.org/article55531.html

L’insistance citoyenne, c’est bon pour la santé

« On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller »
Jacques Prévert

D’ordinaire très très calme, le Conseil Municipal de mars a connu quelques secousses. Depuis juin 2017, Grégoire de Lasteyrie (LR), maire de Palaiseau, refuse systématiquement de mettre à l’ordre jour la question de la fermeture programmée des hôpitaux d’Orsay, Juvisy et Longjumeau, au profit d’un unique établissement sur le Plateau de Saclay.
Continuer la lecture de « L’insistance citoyenne, c’est bon pour la santé »