Paris-Saclay : Terres et biodiversité sacrifiées pour une ville fantôme

Depuis 2007, les dirigeants successifs fantasment le Grand-Paris. Sur le plateau de Saclay, l’État fait couler le béton à flots afin d’y implanter entreprises high-tech, laboratoires, universités… et une ligne de métro, cheval de Troie de la construction d’une ville nouvelle. Bienvenue dans la French Silicon Valley.

 

En pleine crise sanitaire, alors que la population aspire au monde de demain, l’État persiste avec des projets écocides, inutiles et imposés aux citoyen⋅ne⋅s. À coup de greenwashing, des terres agricoles sont sacrifiées. Pourtant, une crise environnementale nous pend au nez et notre capacité à nous nourrir localement sera déterminante pour notre survie. Le projet de ligne 18, qui prévoit de traverser le plateau de Saclay, entre Massy et Versailles, fait peser de graves menaces sur l’agriculture et la biodiversité. En effet, l’urbanisation du territoire est LA condition de la rentabilité de cette ligne.

Signer la pétition contre la ligne 18 et l’urbanisation des terres du plateau de Saclay : https://www.change.org/p/cessezlaligne18-riseup-net-pour-sauver-le-plateau-de-saclay-nous-disons-non-a-la-ligne-18

En savoir plus :

À lire également :