#4 : Épie quoi encore ?

À Palaiseau, vont être installées des caméras dans l’espace public. Vidéo-protection ou vidéo-surveillance ?

D’emblée, à l’heure de les nommer, c’est confus : caméras de vidéo-protection ? Vidéo-surveillance ? Étant donné qu’on préfère être protégé-e que surveillé-e, on se jette sur la « vidéo-protection ». Et là, de suite, on a du mal à visualiser d’énormes Robocops, embusqués, prêts à bondir pour vous protéger. Déçu-e, on se tourne alors vers le second terme « vidéo-surveillance ». Les caméras seraient plutôt des outils de collecte d’images utiles à la collectivité en cas d’enquête sur une agression, un vol, un braquage et que sais-je encore !
Continuer la lecture de « #4 : Épie quoi encore ? »

#4 : Lasteyrie, clone sensible en zone sans cible

À propos des mauvaises raisons de justifier l’armement prochain des policiers municipaux, le maire nous a offert récemment un argument typique de l’hystérie sécuritaire : « Le pouvoir de police, c’est le pouvoir du maire. C’est ma responsabilité personnelle qui est engagée. Le contexte national depuis janvier 2015 a évolué. Porter un uniforme, c’est être une cible », avance Grégoire de Lasteyrie[1].
Continuer la lecture de « #4 : Lasteyrie, clone sensible en zone sans cible »

#4 : Linky, un compteur plus démago qu’« intelligent »

À Palaiseau, la campagne d’ENEDIS d’installation des nouveaux compteurs électriques communicants « Linky » bat son plein depuis décembre 2016. ENEDIS vante la facturation au plus près de la consommation, des possibilités d’économie d’énergie et la simplification du relevé de consommation. À cela s’ajoute la mise en service et coupure à distance, l’adaptation du contrat et le suivi par l’usager de sa consommation sur un site dédié.
Continuer la lecture de « #4 : Linky, un compteur plus démago qu’« intelligent » »

#4 : CRA²

Les Centres de Rétention Administrative(1) sont les lieux où l’on place de force des étranger-ères en attente d’être expulsé-es. La personne peut y rester jusqu’à 45 jours, temps imparti à l’administration pour juger le cas particulier de celle-ci, clôturer ses comptes en banque, téléphoniques, résilier le bail, contacter l’ambassade, trouver un avion, etc. Ainsi les CRA n’ont pas pour buts officiels de démanteler les lieux de passage des migrants, de punir ou d’être une menace.
Continuer la lecture de « #4 : CRA² »