Fermeture d’hôpitaux en Essonne : vers la fin du service public ?

Fermeture d'hôpitaux en Essonne : vers la fin du service public ?

À Paris-Saclay, un hôpital pour les démolir tous : adieu Juvisy, Orsay et Longjumeau.

En 2024, on devrait voir pousser un nouvel hôpital sur le plateau de Saclay. Pourtant, ce projet suscite de nombreuses contestations en Essonne. Et pour cause ! D’ici 5 ans, ce projet va entraîner la fermeture de 3 hôpitaux déjà existants : à Longjumeau, à Orsay, à Juvisy. Mais pour nos dirigeant⋅e⋅s dont nos élu⋅e⋅s font partie : « pas de panique ! L’offre de soins n’en sera pas affectée. » Les membres du Comité de Défense des Hôpitaux du Nord Essonne ne l’entendent pas de cette oreille et assurent que plus de 700 000 personnes seront impactées par ces fermetures.

Nous sommes allé⋅e⋅s les voir à l’occasion d’une réunion publique d’information à Longjumeau.

Exigeons un débat public pour nos hôpitaux auprès de nos élu⋅e⋅s !

Pour plus d’infos, découvrez notre article « L’hôpital qui cache le désert » : https://lepetitzpl.zpl.zone/2018/06/7-lhopital-qui-cache-le-desert/

Et notre article « Sous prétexte d’innovation » dans Le Monde Diplomatique (édition abonnés) : https://www.monde-diplomatique.fr/2018/10/BELBACHIR/59154

Musique : O’Max This-Beat

À lire aussi :

SIOM aux Prud’hommes : verdict le 7 février « C'est la première étape » Jeudi 17 janvier, les éboueurs de Villejust étaient au tribunal des Prud'hommes de Longjumeau. Leur réaction après l'audi...
Harcèlements de la police sur les proches de Curtis Le 5 mai 2017, Curtis, 17 ans, est mort en cherchant à éviter un contrôle de la BAC à Antony. Le jeune homme de Massy a percuté un bus au volant d’un quad,...
Éboueurs du SIOM : Vers un 2ème mois sans salaire Réaction de nos élu·e·s : incompétence ou mensonge ?Mercredi 19 décembre a eu lieu un conseil communautaire de la CPS. Toutes les communes étaient représent...
Des nouvelles des éboueurs du SIOM (mardi 4 décembre 2018) La situation des éboueurs au SIOM est toujours bloquée depuis le 1er novembre : SEPUR organise le lock-out.Depuis l'temps, les 84 salariés ont reçu leu...