Grosse descente au Sham’ : à Palaiseau, un bar lourdement contrôlé

Grosse descente au Sham

Une opération policière ou politique ?

Une trentaine d’uniformes, des clients stupéfaits, des gérants déconcertés, peu d’élus informés, un maire absent, des policiers qui font des confidences et un sans-papiers maltraité…

Ce qu’on a pu glaner comme info concernant la lourde opération policière du vendredi 30 novembre au Sham’.

Musique : O’Max This-Beat

À lire aussi :

Éboueurs toujours à la diète : le président du SIOM augmente son salaire... Vendredi 10 mai, le tribunal des prud'hommes rendra son verdict : Les Éboueurs de Villejust seront-ils oui ou non indemnisés pour ces mois de carence et ces sal...
Réforme du lycée : Blanquer casse le bac En 2019, dès la rentrée prochaine, la réforme du lycée entrera en vigueur. Elle concerne tous les profs et élèves du lycée général, technologique et professionn...
#8 – Sham énerve Tu connais le Sham ? C’est ce bar en bas de la rue de Paris, près de la gare de Palaiseau-Villebon. De mémoire zopalienne, y’a toujours eu un bar à cet end...
#8 – Le Sham’ discret de la mumu Que faisait la Police Municipale au Sham’, le soir de la grosse descente de police, le vendredi 30 novembre ? Une trentaine d’agents de la Nationale et de la BA...