Harcèlements de la police sur les proches de Curtis

Harcèlements de la police sur les proches de Curtis

Le 5 mai 2017, Curtis, 17 ans, est mort en cherchant à éviter un contrôle de la BAC à Antony. Le jeune homme de Massy a percuté un bus au volant d’un quad, sans casque.

Alors que les forces de l’ordre ont pour consigne de ne pas poursuivre les quads et les 2 roues, la justice n’a toujours pas fait la lumière sur la responsabilité de la police dans cet accident : Curtis a-t-il, oui ou non, été pris en chasse ? Plusieurs témoins de la scène, comme le chauffeur de bus, n’ont toujours pas été entendus.

À place de France, le quartier où vivait Curtis, les pressions policières se sont fortement intensifiées sur les proches, les amis, la famille. Il est impossible de savoir avec certitude pourquoi les forces de l’ordre s’acharnent autant sur l’entourage de Curtis. Cependant, la police se montre hostile à la lutte pour la justice et la vérité pour Curtis qu’ils semblent interpréter comme de la défiance à leur égard. Deux amis de Curtis analysent la situation à Massy un an et demi après sa mort.

Plus de témoignages et d’infos dans l’article de StreetPress, par nos journalistes : « À Massy, la police cible les proches de Curtis ».
https://www.streetpress.com/sujet/1547467385-massy-police-cible-proches-curtis

« Depuis le décès de Curtis, ses proches subissent le harcèlement de la Police : contrôles à répétition, insultes, menaces… Ils dénoncent aussi l’inertie de la mairie. »

Musique : O’Max This-Beat