#1 – Je suis un groupuscule

Groupuscule

Mes copains sont tous au travail,
Ou bien maqués, ou bien Charlie
J’déambule dans les rues d’Zopal,
Tout est carré, c’est pas joli.
Alors pour arrondir les angles
On a construit Le Ferry,
On a fait plein d’palettes en­semble,
Mais y’en a plus, et c’est depuis

{Refrain :
Que j’suis un groupuscule à moi tout seul.
Je suis un groupuscule,
je m’fends la gueule.}

Au Ferry, j’ai vu plein d’humains
De toutes les générations
Multiplex, Showroom Berlin,
Et pi ya eu les élections
Le nouveau maire a dû trouver
Qu’on en avait dans l’caleçon
Puisqu’il a aussitôt opté
Pour de Lasteyrilisation

{Refrain}

Dans la cour vivaient des images
Seulement un matin à l’aurore
Des pelleteuses ont rasé l’village
J’croyais qu’ça arrivait qu’aux roms
Oui mais Le Ferry sans palettes,
C’est comme un liégeois sans la mousse,
Comme Palaiseau sans Palais,
Un peu comme Dora dans Babouche.

profkiller

À lire également :

  • #1 – Entretien avec Damien de Feraudy, chargé de mission <em>Le Ferry</em>
    Tu as été contacté au départ du projet du lieu de vie Le Ferry. Qu’est-ce qui t’a été demandé, et dans quel contexte cela s’est-il produit ?Au départ, l’explication du projet a été assez courte. ...
  • #1 : Comment faire mourir un lieu culturel ?
    À Palaiseau, il existe un endroit où des personnes de tous âges et issues de tous milieux aiment se rassembler. Cet endroit c’est Le Ferry. À l’origine, ce lieu était une école primaire, la plus vieil...
  • #1 – Recette du lieu de vie culturel, cuisson à l’étouffée
    1. Ébouillantez les jeunes. Pe­lez, épépinez et coupez-les en morceaux. Rincez et épongez le bouquet culturel munici­pal. Abaissez les artistes, ha­chez-les grossièrement. Pré­chauffez le four th.&nbs...
  • #1 – Édito
    Wesh,Le Petit ZPL vit pour contester la morale, défier l’autorité, affronter l’ordre établi, déjuger les condamnés, affronter la bienséance. Il s’adresse aux détourneurs de bonnes mœurs, aux détrousse...
  • #1 – Palaiseau, ville Kebab
    Il y a 10 Kebabs dans Palaiseau. Ça peut paraître excessif, mais comme il s’agit de la base alimentaire de la moitié de la ville, c’est en fait assez peu.Lire la suite...