#2 – Profilologie, quel genre de militant êtes-vous ?

Profilologie

Le citoyen lambda que nous sommes s’alarme lorsqu’il regarde le JT : de la manifestation pacifiste, conviviale et revendicative à laquelle il a participé tantôt avec des centaines de milliers de personnes, il n’entend parler que de l’action d’un groupe(uscule) de cagoulés : les casseurs !

Alors on s’interroge : quelle forme d’action choisir quand il s’agit de défendre ses opinions ?

Pour vous y aider, nous dressons ici un « panel » de ce qui se fait par chez nous.

Le jmenfoutiste ne se sent concerné par rien, il vit par procuration.

Le résigné se concentre sur les élections, ayant voté il a agi et (s’im)patiente jusqu’au prochain tour.

Le militant a choisi son Parti… pour le meilleur et pour le pire.

L’activiste pacifiste kamikaze, pour vous sensibiliser il est prêt à s’enchaîner, gravir des parois, se coucher sur les rails.

Le syndicaliste dévoué, toujours sur la brèche, quand même un peu raseur avec ses éternelles luttes.

Le cyberacteur d’un clic il est de tous les fronts… Et la conscience tranquille, dort jusqu’à la prochaine alerte.

Le citoyen’acteur politisé c’est le plus bobo de tous, manifestations et pétitions sont ses armes fatales.

Le casseur, c’est le plus célèbre d’entre tous, les médias le plébiscitent, les hommes politiques aussi, agissant par accès d’adrénaline, il se trompe souvent de cible et fonce tel un bélier.

Le pirate, terroriste du cyberespace, cet imberbe inconnu fait trembler, il a une énorme capacité de nuisance qu’il peut mettre à profit… de son compte en banque.

Et maintenant en toute conscience, choisissez votre/vos profil-s… ou, ce qui nous semble de circonstance, inventez-en, créez-en à tout instant !

Le Professeur Bhaasi, Professeur émérite de la Chaire Française de Profilologie