La jeunesse a des problèmes, la droite palaisienne a des solutions

Ils étaient six candidats présents, mardi 6 juin, au débat sur les législatives organisé par la MJC de Palaiseau. Au programme : jeunesse, culture, éducation populaire et vie associative. Soyons clair, tous les candidats mériteraient qu’on s’attarde en détail sur leurs cas, tellement leurs discours nous ont transcendés. Cependant le plus étincelant fut sans conteste Guillaume Caristan, suppléant de la candidate d’union entre Les Républicains et l’UDI et sur-brillant adjoint au maire de Palaiseau en charge de la jeunesse.
Continuer la lecture de « La jeunesse a des problèmes, la droite palaisienne a des solutions »

Comment on n’a pas compris Amélie de Montchalin

Les oreilles ont des murs

D’abord, deux militants d’En Marche sont venus nous prévenir qu’on allait peut-être s’ennuyer. Le premier nous a dit, si ça vous fait mal aux oreilles, c’est normal. Le deuxième nous a carrément demandé, mi sourire, mi inquiet, si on n’avait pas trimballé un ou deux fumigènes avec nous. En vérité, on voulait juste sortir du brouillard.
Continuer la lecture de « Comment on n’a pas compris Amélie de Montchalin »

François Fillon à Palaiseau ? Le Petit ZPL enquête

François Fillon était-il à Palaiseau ce mardi 18 avril ?

Nous avons tenté de vérifier l’information de nos confrères et consœurs du Parisien.

Il semblerait qu’un invité surprise se soit glissé dans cette réunion de soutien… Voyez plutôt dans cette vidéo !

Continuer la lecture de « François Fillon à Palaiseau ? Le Petit ZPL enquête »

Mobilisation et garde à vue pour les réfugiés de Massy

Mercredi 1er février, trois réfugiés afghans ont passé 9 heures de garde à vue au commissariat de Massy (91), à la suite d’une descente de police au Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU). Le matin, le directeur de ce centre géré par le Secours Islamique avait annoncé la fin de leur prise en charge, les accusant de « Faits de violence mettant en danger le collectif et le personnel ». L’ensemble des résidents du CHU protestait contre cette décision et contre cette accusation qu’ils estimaient injustifiée et ils trouvaient intolérables les propos insultants du directeur. « Vous êtes des animaux » avait-il la veille au soir répondu aux trois hommes placés en garde à vue, venus alors lui faire part des conditions difficiles de vie au Centre.

Continuer la lecture de « Mobilisation et garde à vue pour les réfugiés de Massy »